FR EN
elevage_milieu_naturel

Elevage en milieu naturel

Introduction

Ricarimpex joint lors de la première commande une notice de conservation. Dans de bonnes conditions conservation, respect de la température et de la qualité de l’eau, vous pouvez conserver vos sangsues pendant plusieurs mois. Avant la réception, il faut se munir d’un pot propre qui ferme hermétiquement et d’eau minérale. La livraison est assurée par un transporteur express avec remise du colis en personne à votre domicile ou en relais colis si vous manquez de disponibilités. Les colis peuvent être livrées le lendemain dans toute la France pour toute commande passée avant 14H.

Elevage en milieu naturel

L’élevage en milieu naturel, s’effectue grâce aux 2 sites de production de l’entreprise, Audenge et Pouydesseaux.
Les bassins sont de fidèles reproductions de bassins naturels, avec un fond tourbeux et d’abondantes plantes aquatiques. La présence du fond tourbeux permet aux sangsues de s’enfouir lorsqu’il fait trop chaud ou trop froid. La présence de plantes aquatiques sert à l’oxygénation de l’eau et à la protection des sangsues qui aiment s’y cacher. Les grandes feuilles des nénuphars, sur lesquels les sangsues aiment se poser, servent de protection contre le soleil trop fort l’été. Les îlots de terre plantés d’herbes aquatiques, situés au centre de certains bassins, ainsi que des plages de tourbe en bordure de bassins sont destinés à favoriser la dépose des cocons. Les bassins et les alentours sont entretenus régulièrement pour maîtriser l’envahissement de la végétation et favoriser l’exploitation des sites.

Tout comme la structure des bassins, la qualité de l’eau est un facteur important de l’élevage. Un pH proche de la neutralité, une bonne qualité bactériologique, une eau dépourvue d’engrais chimiques, un renouvellement d’eau régulier et un niveau d’eau constant en particulier au moment de la reproduction semblent les conditions indispensables au milieu de vie des annélides. En effet, les sangsues déposent leurs cocons en milieu humide mais au ras de l’eau, si le niveau augmente, les cocons risqueraient d’être noyés. C’est pourquoi chaque bassin est muni d’un système permettant de maîtriser l’alimentation en eau. Cette dernière est réalisée grâce à des puits de forage. RICARIMPEX effectue un contrôle régulier de la qualité de l’eau des bassins par un laboratoire indépendant. Les bassins sont alimentés en eau de forage
Les bassins naturels sont soumis aux conditions climatiques ; les sangsues suivent ainsi les modifications de luminosité et de température du milieu. Dans le milieu naturel, la période de la reproduction varie selon le climat mais elle démarre généralement au début du printemps et peut aller jusqu’à l’entrée de l’hiver.

Pour leur alimentation en milieu naturel, les sangsues se contentent de la faune naturellement présentes dans les bassins (Amphibiens, ponte d’Amphibiens, larves d’insectes). Le biotope naturel permet ainsi aux sangsues de trouver l’alimentation nécessaire à leur survie. Pour des raisons sanitaires (décomposition de cadavres, prolifération de prédateurs) et pour des raisons de maîtrise totale de l’alimentation des annélides, aucun apport de nourriture supplémentaire n’est effectué à ce stade de la production.

Autrefois, la pêche pouvait se pratiquer en rentrant dans les bassins à sangsues, les jambes découvertes, servant ainsi d’appât. Des cadavres d’animaux pouvaient également faire l’affaire. Les sangsues lâchaient prise par application de sel. Pour des raisons sanitaires évidentes, les méthodes de pêche ont bien évolué.
La récolte se fait au moyen d’épuisettes à maille assez fine et dont le filet est tendu. Les sangsues pêchées sont ensuite triées en fonction de leur taille au laboratoire d’Eysines. Les sangsues, trop petites pour être vendues, sont nourries au laboratoire jusqu’à ce qu’elles atteignent une taille commercialisable. Les sangsues dites « Belle Moyenne », 1g à 1,8g environ sont placées en unité de stockage et sont destinées à la vente. Les sangsues dites « Grosse Moyenne », sont pour une partie d’entre elles placées en unité de stockage pour la vente mais la majeure partie d’entre elles est placée en reproduction.

Ce qu'il faut savoir

img1
Toutes les questions